Tiakola, Niska & Gazo Mode AV Paroles

mp3

Mode AV Paroles

 

Han, de la beuh (Ah), bre-som (Bre-som)
Ouh-ah, ouh-ah, ouh-ah-ah
Hey, la moula est ganx, (Sale, sale)

À tous les coups, on mange, on laisse jamais de reste, jamais la gratter
Ils veulent nous salir pour qu’les humains nous détestent (Brr, brr)
Un coup d’un soir mais j’veux même pas d’elle en vrai, finir en TT
Et toute la soirée, elle voyage dans sa tête

Joue pas les bandits, si tu veux on t’éteint, toujours en détente (Charo), toujours en détente
J’ai pas besoin d’temps d’jeu, j’suis sur le terrain, attaquant défense
Matuidi Charo, j’ai trop le démon et puis elle s’demande comment je débite, comment je fais
Comment j’les finis, comment je blesse, y a trop de Gucci, combien j’encaisse (À la base)

Charo, j’ai capté le vice (Vice), c’est qu’on discret sur nos dièses (Dièses)
J’ai gardé mon flingue sur la piste (Piste), ils font les padré, c’est nos fils (Fils)
Que du bénéfice, on pull-up, on fait ça bien (Brr, on pull-up, on fait ça bien, petite, j’connais sale)

J’suis dirigé sur la fil de gauche, côté passage, y a des mexicaines
On reçoit plus d’oseille, plus de go, j’ai perdu patience, envoie mes chickens
Bellek, ta vie défile en moto, après le bang-bang, y a pas d’retour
Tout dans l’obscur, on aime pas s’montrer (Jamais, jamais)

Jamais, jamais, on va chômer, ça m’harcèle toute la journée
Et sur mon téléphone, allô, alors, c’est qui qui va nous ouvrir ?
Va falloir tirer sur eux, faut chasser les étrangers

Mais souvent j’me demande ce que j’fais là
Partout où j’vais, j’ai du bezbe comme Jueve, Roc-A-Fella
Trop vendu sur le train-té, ça y est, j’ai fais mon temps comme Nani
Dans l’game, beaucoup trop d’baby, aigris, super nanny

Stick, liasse, billets j’attache, obligé car on doit être en place
Mais dans le froco’ plus de places, j’appelle mon petit qu’il le déplace
Et dans leur bande, y a que des leusch’
Hey, ces nègres donnent des blases

Sont pas là quand j’suis pas bien, seront pas là quand j’serai ien-b
Allô, ah, allô, ah, allô, ah, oh, ah
Allô, ah, allô, ah, allô, ah, j’réponds pas
Allô, sale

J’suis dirigé sur la fil de gauche, côté passage, y a des mexicaines
On reçoit plus d’oseille, plus de go, j’ai perdu patience, envoie mes chickens
Bellek, ta vie défile en moto, après le bang-bang, y a pas d’retour
Tout dans l’obscur, on aime pas s’montrer (Jamais, jamais)

Jamais, jamais, on va chômer, ça m’harcèle toute la journée
Et sur mon téléphone, allô, alors, c’est qui qui va nous ouvrir ?
Va falloir tirer sur eux, faut chasser les étrangers

Facebook
Twitter
WhatsApp

Artiste

Autres titres de l'artiste

Catégories