Leto ft Ninho Macaroni paroles

Macaroni paroles

 

La rue c’est épuisant, rom-pom-pom, c’est abusé
La rue c’est épuisant, rom-pom-pom, c’est abusé

Et, quand le four fait du chiffre et on danse la Macarena
Le daron voulait que je fasse des longues études abusées
À l’école, ils bédavaient tous donc je me suis mis à dealer
Ils bédavaient tous donc je me suis mis à dealer
Et, tu sais que mon bébé d’amour ressemble à RihannaQue je dois m’occuper d’ma famille un peu comme si j’étais l’aîné

Quatre anneaux, Audi, toit ouvrant, j’vois la luna
J’crois que j’ai même plus l’âge de trainer
Dans la CR, y’a trop de noms, y’a trop de snitchs
Et la zemel qui garde tout, à tout dit
J’claque même plus l’oseille chez Gucci
Petit, faut que je rachète mon crédit
14 points pour la Rolly, 70 points, putain, d’bolide

J’ai la vie d’palace comme Zack et Cody
Sorry, sorry, j’crois qu’j’en ai trop dis

Pas le peine de faire le gros
4 kil’, tu les as pas
J’fais de l’argent grâce à mes mots
Bang, bang, pas de cinéma

Quand le four fait du chiffre on danse la Macarena (Macarena)
Bang, bang, dans ton hall, fais pas le gue-din (fais pas le gue-din)
On trafique, c’est la police qui enquête (mhh)
C’est la misère de nos HLM au mic’ (HLM)
Elle ressemble à Shakira, à Beyonce (Shakira, Beyonce)
Mais, je vais l’oublier si on le fait (je vais la zapper)

Le trafic, la musique (le trafic)
La fin sera surement tragique (toujours)
Tout en Versace, j’arrive comme Biggie (comme Tupac)
J’envoie mon shooter finir le boulot (les impacts)
C’est pas sur que je vais rentrer ma chérieCharbon pour nourrir ma famille (ma mi-fa)

La rue c’est épuisant, rom-pom-pom, c’est abusé
La rue c’est épuisant, rom-pom-pom, c’est abusé

Pas le peine de faire le gros
4 kil’, tu les as pas
J’fais de l’argent grâce à mes mots
Bang, bang, pas de cinéma

J’dribble avec les ballons d’zipette, zipette comme si j’étais Ronaldinho
Le terrain, c’est 11h30 pas midi, enculé, t’as raté des clients
Y’a des olives à 150 et des plaques à 280e
J’étais gentil, un peu maudit, j’suis devenu méchant
Moi, j’ai tout pris chez eux (double bang)
Sur le bitume en TN (bitume en TN, ouais)

Bavette, bavure policière (la bécane, la bécane)
Bracelet faut rentrer à 16 heures (16 heures)
Iniesta fait des passes au buteur
Le bruit de la guitare leur fait peur (ra-ra-ra-ra)

J’ai la même guitare que Tony
(J’ai la même mitraillette que lui)
Parano, j’prends ma douche avec (imagine ils reviennent hein)
Elle a tout mélangé, elle a vomi (imbécile, elle est bête hein)
J’ai l’index droit sur la palette (shku)

J’dribble avec les ballons d’zipette, zipette comme si j’étais Ronaldinho
Le terrain, c’est 11h30 pas midi, enculé, t’as raté des clients (imbécile)
Y’a des olives à 150 et des plaques à 280e (y’a tout)
J’étais gentil, un peu maudit, j’suis devenu méchant
Moi, j’ai tout pris chez eux

J’suis méchant, j’ai tout pris, j’suis méchant, j’ai tout pris
Sur le bitume en TN (sur le bitume en TN)
Ouais NI
Bavette, bavure policière
J’ai la même guitare que Tony

Iniesta fait des passes au buteur (tou-tou-tou)
100 Visages, 100 Visages, 100 Visages
Bisous, Ba-binks
La folie
Imagine, ils reviennent hein

Facebook
Twitter
WhatsApp

Artiste

Autres titres de l'artiste

Catégories