La Fouine Ft Kofs Billet De 500 paroles

Billet De 500 paroles

 

Les streams s’achètent mais pas les hassanates
T’as fait des chiffres, au chtar j’attends tes lettres
Poucave des positions confirmées
Ma carte bleue n’est jamais confinée
Une remarque, un signe, j’rentre au pays
Posé, d’la Dom Pe’ j’vais brûler mon blé comme à Pompéi

Mandat de dépôt, Baumettes, benna
Comme juge de tout j’surveille terrain, eh, eh, eh
Mandat d’dépôt, Baumettes, benna
Comme juge de tout j’surveille terrain, eh, eh, eh

J’parle en billets de 500
Jacuzzi, toi t’es dans l’bain d’sang
Mes billets comme des rouleaux d’printemps
L’été on te vend la neige
J’parle en billets de 500
Jacuzzi, toi t’es dans l’bain d’sang
Mes billets comme des rouleaux d’printemps
L’été on te vend la neige

InchAllah, igo c’est long time, on parle en kilo de C
Et quand l’bigo ça résonne, j’crois que t’es filoché
InchAllah, igo c’est long time, on parle en kilo de C
On s’barre à Rio, Colombia
L’été on t’vend de la neige

On a vendu la bayda, piave la tequila
Malgré tout on a rendu fière el walida
J’ai mon Beretta, en très bon état
Ouais les gars, comme la daronne moi j’écoutais Dalida
On a des armes stockées, on va rentrer sans toquer
Ne me dis pas s’te-plait si ta tête est soldée

J’viendrai te sauter, dis-moi qui peut me stopper (santé et bonheur)
Tu sais que t’es une pute dis-moi
Pourquoi tu cries? (Pourquoi tu cries?)
Si t’es hypocrite dis-moi pourquoi tu pries? (Pourquoi tu pries?)
Tu sais pas en faire, dis-moi pourquoi tu drill?
Tu viens d’la capitale, on vient d’la capitale du crime
Kofs

Mandat d’dépôt, Bois d’Ar’, benna
Comme juge de tout j’surveille l’terrain, eh, eh, eh (sur la vie d’ma mère)
Mandat d’dépôt, Bois d’Ar’, benna (Baumettes, Bois d’Ar’)
Comme juge de tout j’surveille terrain, eh, eh, eh (pah pah pah)

J’parle en billets de 500
Jacuzzi, toi t’es dans l’bain d’sang
Mes billets comme des rouleaux d’printemps
L’été on te vend la neige
J’parle en billets de 500
Jacuzzi, toi t’es dans l’bain d’sang
Mes billets comme des rouleaux d’printemps
L’été on te vend la neige

InchAllah, igo c’est long time, on parle en kilo d’C
Et quand l’bigo ça résonne, j’crois que t’es filoché
InchAllah, igo c’est long time, on parle en kilo d’C
On s’barre à Rio Colombia
L’été on t’vend de la neige

On a fait du haram, on est voué à l’enfer mais maman est dans l’din
Cocaïne dans l’jeans
L’été on t’vend la neige
Ils nous attendaient pas, on a tiré sur eux ensuite on est reparti
On est reparti

Facebook
Twitter
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Artiste

Autres titres de l'artiste

Catégories