Dadju Confessions paroles

Confessions paroles

 

Mm-eh
Oh-oh-ah

Tu entendras sûrement dire que je n’suis pas l’homme le plus réglo
Que si je t’aime, je serai trop possessif, que trop souvent j’agis par ego
C’est peut-être vrai, je n’me suis jamais senti comme quelqu’un digne d’être appelé héros
À mi-chemin entre c’qu’on appelle être gentil et peut-être le dernier des salauds

Quand on m’a lâché, j’ai perdu du monde sur le trajet, depuis mon point d’départ
Je n’fais qu’y penser, est-ce que c’est moi qui ai mal fait ou j’étais seul dès l’départ ?
J’ai eu d’la peine quand j’ai failli perdre ma reine, à penser qu’chez moi c’était la scène
J’ai eu la haine

A deux doigts d’me trancher les veines quand la trahison vient par derrière
Laisse-les parler, laisse-les parler, laisse-les parler, j’sais quoi faire
J’peux supporter, j’peux supporter les maux de la terre entière
J’étais dans le partage, j’ai dû tourner la page, dans mon cœur y a eu un carnage
C’est dans les virages que tu vois les vrais visages, y a moins d’monde quand y a d’l’orage

Avant d’être riche, j’étais pauvre, j’connais la douleur du pauvre, j’veux plus cette vie
Y avait pas d’eau dans le seau, j’ai taffé de midi à l’aube pour changer ma vie
La rancune, c’est mon défaut, si tu m’as laissé dans la fosse, j’vais pas t’oublier
Le pire c’est que quand il fait beau, tout le monde veut monter dans le bateau, va t’faire enculer

Je suis loin d’être un exemple, d’ailleurs j’veux pas qu’on m’prenne en exemple
Avec un sourire je peux te mentir, y a personne qui sait c’que je ressens
J’suis bien éduqué mais souvent, j’ai eu beaucoup d’mal à appliquer
Parfois, j’ai le cœur brisé mais c’est beaucoup trop compliqué

A expliquer
Faut qu’j’me ressaisisse, j’ai perdu du temps dans ma vie
J’crois qu’j’me détruis, j’calcule plus mes ennemis qu’ma famille
J’ai jamais d’répit, tellement d’gens que j’dois mettre à l’abri
Et c’qui me guérit, c’est de voir le sourire de ma fille, yeah

On m’a toujours dit qu’un homme doit s’cacher pour pleurer
J’crois que c’est le seul conseil que j’ai appliqué sans fauter
Madame ne comprend pas mon envie de tout gérer
Elle me dit Dju, tu sais, on est mariés
Mais si je garde en moi, c’est pour ne pas les inquiéter
Et si j’me livrais chaque fois, mon entourage serait dévasté
Mon monde tourne autour de certaines personnes que j’peux compter
Les voir en bonne santé, yeah

J’ai jamais fini, je n’ai jamais fini
Et même quand j’ai réussi, j’en veux encore
J’fais encore la bêtise de montrer que j’ai du biff
Feu d’artifice en boîte de nuit quand ma carte noire sort
Et la règle d’or, c’est qu’en désaccord
Tu veux rester neutre, pas choisir ton camp

Pour moi t’es mort
Tu as toute ma force, même si tu as tort
Ton ennemi, c’est le mien en cas d’blème-pro
Et j’espère que quand on m’enterra demain
Vous irez prendre soin des miens, ces derniers mots seront ma dernière volonté
Et j’espère qu’avant d’être enterré demain
J’aurai de nouveau le cœur gros sur la main, histoire de repartir un plus apaisé

J’ai grandi sans mon papa
J’veux pas qu’ma fille finisse comme moi
Ouh, ih
Nah-eh
Oh-oh-ah

Facebook
Twitter
WhatsApp

Artiste

Autres titres de l'artiste

Catégories